Nous aurions plaisir à lire quelques lignes, de vous , que nous ne connaissons pas mais qui pourtant avez passé quelques minutes chez nous. Beaucoup de passages sur le blog, mais peu de commentaires, dommage ...ne soyez pas de simples consommateurs, écrivez nous!










mardi 5 mai 2009

Quelques actrices chinoises

Quand c'est possible j'essaie de regarder des films chinois, cela m'a ainsi permis de connaître quelques actrices chinoises.



ZHANG Ziyi (chinois: 章子怡; pinyin: Zhāng Zǐyí) est une actrice chinoise née le 9 février 1979 à Pékin. C'est aujourd'hui l'une des actrices chinoises les plus connues dans le monde.
Carrière
Repérée par Zhang Yimou, celui-ci lui donne le rôle principal dans The Road Home. Tourné avec visiblement un budget modeste (l'action se déroule dans un village du nord de la Chine), pourvu d'une histoire des plus simples (le personnage qu'elle interprète tombe amoureuse du nouvel instituteur), The Road Home est un film bouleversant, grâce en grande partie a l'interprétation de Zhang Ziyi. Le film remporte ainsi l'Ours d'argent au Festival de Berlin (2000) et le prix du public au festival du film indépendant de Sundance (2001).
Mais c'est un film d'arts martiaux qui la consacrera star dans le monde entier: Crouching Tiger, Hidden Dragon (2000) (Tigre et Dragon), de Ang Lee. Succès critique et populaire partout ou il sort, le film remporte 4 Oscars (meilleur film étranger, meilleure cinématographie, meilleure musique, et meilleure direction artistique).
FIILMOGRAPHIE
1996 : Touching Starlight (Xing xing dian deng)
1999 : The Road Home (我的父亲母亲, Wo de fu qin mu qin) de Zhang Yimou. Grand prix du jury - Ours d'argent du Festival du cinéma de Berlin en 2000
2000 : Tigre et dragon (卧虎藏龙, Wo hu cang long) de Ang Lee
2001 : Rush Hour 2 avec Jackie Chan
2001 : La Légende de Zu (Zu Warriors) de Tsui Hark
2001 : Musa, la princesse du désert (武士, Wu shi)
2002 : Hero (英雄, Ying xiong) de Zhang Yimou
2003 : La Triade du Papillon (Purple Butterfly,紫蝴蝶, Zi hudie)
2003 : My Wife Is a Gangster 2 (Jopog manura 2: Dolaon jeonseol)
2004 : 2046 de Wong Kar-wai
2004 : Jasmine Women (茉莉花开, Mo li hua kai)
2004 : Le Secret des poignards volants (十面埋伏, Shi mian mai fu) de Zhang Yimou
2005 : Princess Raccoon (Princess Raccoon)
2005 : Mémoires d'une geisha (Memoirs of a Geisha) de Rob Marshall
2006 : The Banquet (Ye yan) de Feng Xiaogang
2007 : TMNT Les Tortues Ninja (TMNT) (voix)
2007 : The Horsemen (The Horsemen)
2008 : Mei Lanfang
2008 : Lost for Words
2009 : l'Attente (Waiting) (Pre-Production)
2009 : Metal Gear Solid








FAN Bingbing (chinois: 范冰冰; pinyin: Fàn Bīngbīng) est une actrice chinoise née le 16 septembre 1981 à Qingdao
Filmographie (extraits)
Cinéma
•Téléphone mobile : film chinois de Feng Xiaogang (2003)
•The Twins Effect II : film Hong-Kongais de Patrick Leung et Corey Yuen (2004)
•Pomme (Lost in Beijing) : film chinois de Li Yu (2007)
•Le mariage (The Matrimony) : film chinois de Teng Huatao (2007)







GONG Li 巩俐, actrice chinoise est née le 31 décembre 1965 à Shenyang en Chine. Elle est la petite dernière dune famille de 5 enfants. Ses parents sont des intellectuels qui enseignent l'économie.
Elle est une élève moyenne, plus intéressée par le chant, dont elle rêve de faire son métier, et la chorale que par lécole. Refusée dans une école de chant, elle entreprend des études dart dramatique et entre à l'Académie dramatique de Pékin en 1985. Elle en ressortira diplômée en 1989.
C'est un an auparavant qu'elle décroche son premier rôle au cinéma. Elle se rend à une audition et est repérée par un jeune réalisateur qui tombe en admiration devant cette beauté étrange. Ce réalisateur c'est Yang Zimou dont elle deviendra l'épouse et la muse et avec qui elle va construire sa carrière. Ils forment alors un couple mythique à la Rita Hayworth, Orson Welles, anticonventionnel, luttant contre la censure dans une société puritaine. Ils sont traqués par la presse, mais tiennent bon et avancent ensemble.
Il aime avant tout la contempler, l'admirer et chacun de ses films, à l'esthétique magnifique, est l'occasion de prolonger sa contemplation et de la mettre en valeur
. Il lui offre son premier rôle dans le Sorgho rouge (1988) qui obtient un ours dor à Berlin, puis continue leur duo avec Ju Dou en 1989, Epouses et Concubines en 1991, Qiu Ju une femme chinoise en 92, Vivre en 1994 et Shanghai Triad en 1995.
Elle également l'actrice fétiche de Chen Kaige avec qui elle tourne Adieu ma concubine, Palme dor à Cannes en 1993, et L'empereur et l'assassin. Elle a également tourné avec d'autres réalisateurs asiatiques dont le très populaire Wang Jing réalisateur du catastrophique et grossier Niki Larson.
Depuis, Zhang Yimou et Gong Li ont divorcé. Elle a rejoint Hong Kong où elle vit une vie dorée. Elle tourne des publicités pour des marques de luxe et est une ambassadrice de L'oréal. Elle fait partie de jury dans divers festivals : Membre du jury à Cannes en 1997 et plus récemment présidente du festival à Berlin (février 2000). Elle y présente, hors concours bien sûr, le dernier film de Sun Zhou, Breaking the silence, où elle interprète la mère dun jeune enfant sourd.
Parrallélement à sa carrière, elle s'investit dans différents combats pour lutter contre l'enfance malheureuse ou pour la protection de l'environnement. Elle a été nommée Ambassadrice de l'UNESCO. Elle sinvestit également dans la vie politique de son pays et a été nommée député du peuple, chargée, à titre consultatif de donner son avis sur différents sujets.
En 2007, elle réapparait dans le film de Zhang Yimou, La Cité interdite, dans lequel son décolleté pigeonnant a créé beaucoup de polémiques en Chine. Unanimement saluée par la critique, Gong Li est époustouflante en femme blessée et opprimée, emprisonnée dans ce carcan trop étroit des règles de la cité, à la fois victime et bourreau


Filmographie
1987 : Le Sorgho rouge
1989 : Mr. Sunshine
1989 : A Terracotta Warrior
1989 : The Puma Action
1990 : Ju Dou
1990 : Épouses et concubines (en anglais : Raise the Red Lantern)
1991 : Party of a Wealthy Family
1991 : Back to Shanghai
1992 : Qiu Ju, une femme chinoise (en anglais : The Story of Qiu Ju)
1992 : Mary from Beijing
1993 : Adieu ma concubine
1993 : Flirting Scholar
1993 : Soul of a Painter
1994 : Vivre
1994 : Semi-Gods and Semi-Devils
1994 : The Great Conqueror's Concubine
1995 : Shanghai Triad
1995 : La peintre/Pan Yuliang, artiste peintre
1996 : Temptress Moon
1997 : Chinese Box
1999 : L'Empereur et l'assassin
1999 : Plus fort que le silence
2002 : Zhou Yu's Train
2004 : 2046
2004 : Eros (Segment The Hand)
2005 : Mémoires d'une geisha (Memoirs of a Geisha)
2006 : Miami Vice - Deux flics à Miami (Miami Vice)
2006 : Curse of the Golden Flower
2007 : La Cité interdite
2007 : Hannibal Lecter : Les origines du mal




Michelle YEOH
Issue d'une famille chinoise anglophone, Michelle Yeoh (楊紫瓊 Yeoh Choo Kheng) entame des études de danse et de comédie à Londres avant de se consacrer aux arts martiaux. Dès son retour de Londres, elle est élue Miss Malaisie en 1983 et tourne peu de temps après une publicité avec Jackie Chan. De là va naître une collaboration qui lui permet de se lancer dans le cinéma hong-kongais. Elle apprend ainsi le cantonais, tourne dans ces premiers films
Le succès venant, elle multiplie les rôles, ce qui l'amène à collaborer avec Yuen Woo Ping, cinéaste et chorégraphe avec qui elle travaille sur Tai chi master en 1993, Wing Chun en 1994. Mais c'est sa participation à l'un des James Bond, Demain ne meurt jamais en 1997, qui lui ouvre les portes d'Hollywood et lui offre une notoriété internationale dans un rôle mettant aussi bien en valeur son jeu de scène que son côté physique, c'est donc tout naturellement que le réalisateur Ang Lee la contacte pour jouer dans un des succès internationaux de l'an 2000 Tigre et dragon, où à travers les chorégraphies de Woo-ping Yuen, elle sait faire preuve d'un jeu d'actrice alternant entre l'action et la légèreté.

Filmographie
1984 : The Owl and Bumbo (Mao tou ying yu xiao fei xiang), de Sammo Hung
1985 : My Lucky Stars 2: Twinkle Twinkle Lucky Stars (Xia ri fu xing), de Sammo Hung
1985 : Yes, Madam (Huang gu shi jie), de Corey Yuen
1986 : Royal Warriors (Wong ga jin si), de David Chung
1987 : Magnificent Warriors (Zhong hua zhan shi), de David Chung
1987 : Le Casse du siècle (Tong tian da dao), de Stephen Shin
1992 : Police Story 3 (Jing cha gu shi III: Chao ji jing cha), de Stanley Tong
1993 : Butterfly and Sword (Xin liu xing hu die jian), de Chu Yin-Ping et Michael Mak
1993 : Executioners (Xian dai hao xia zhuan), de Johnnie To et Tony Ching
1993 : Holy Weapon (Wu xia qi gong zhu), de Wong Jing
1993 : Supercop 2 (Chao ji ji hua), de Stanley Tong
1993 : The Heroic Trio (Dung fong saam hap), de Johnnie To
1993 : Tai Chi Master (Tai ji zhang san feng), de Yuen Woo-Ping
1994 : Wing Chun (Yong Chun), de Yuen Woo-Ping
1994 : Shaolin Popey 2: Messy Temple (Xiao lin xiao zi 2: Xin wu long yuan), de Chu Yin-Ping
1994 : Wonder Seven (7 jin gong), de Tony Ching
1996 : The Stunt Woman (Ah Kam), de Ann Hui
1997 : The Soong Sisters (Song jia huang chao), de Mabel Cheung
1997 : Demain ne meurt jamais (Tomorrow Never Dies), de Roger Spottiswoode
1999 : Moonlight Express (Sing yuet tung wa), de Daniel Lee
2000 : Tigre et dragon (Wo hu cang long), de Ang Lee
2002 : Le Talisman (The Touch), de Peter Pau
2004 : Silver Hawk (Fei ying), de Jingle Ma
2005 : Mémoires d'une geisha (Memoirs of a Geisha), de Rob Marshall
2006 : Le Maître d'armes de Ronny Yu

Pour ne citer qu'elles...

9 commentaires:

fee clochette a dit…

Merci Laurence pour ces infos. J'adore ces actrices chinoises, particulièrement Zhang Ziyi que nous avons découvert en visionnant le magnifique film: The Road Home, pendant l'attente de notre 1ère princesse... Je la trouvais si belle...et le nom chinois de ma fille est Zhang Ni!
Bonne semaine!
Guylaine

Chrystele ,Laurent, Quentin et Eliott a dit…

Ah la belle Gong Li ...et sa province d'origine, Le LIAONING, province de mon Eliott adoré !!!
Et oui, nous avons séjourné à Shenyang, ancienne capitale de la Mandchourie lors de notre séjour en Chine.

Chrystèle et ses 3 hommes.

ouvea107 a dit…

Bonsoir,
merci de vos messages, moi aussi je suis assez fascinnée par la beauté troublante de Gong Li et je trouve qu'elle joue très bien.
Zhang Ziyi est très bien aussi mais je la connais moins.
Bien sur j'ai bcp aimé "Memoires d'une Geisha" qui reunit les trois grandes actrices citées ici.
(j'ai bcp pleuré aussi, bouleversée par l'hsitoire de cette petite fille ...)
A bientot
Laurence

Anonyme a dit…

Moi aussi j'aime beaucoup Gong Li,la subtilité entre douceur et tristesse!A part ça,l'humour qui circule entre adoptants en ce moment me ravit,c'est tout à fait mon arme!Nous serons de magnifiques vieilles mères!!
Bonne journée,
Agnès,maman de Maëlie

Anonyme a dit…

j'adore la Chine et je viens de voir une video sur les oeuvres de Pan Yu liang la Manet chinoise, ainsi que sa biographie ecrite par Marie Laure de Shazer, experte en langue chinoise. je vous donne le lien pour decouvrir les tableaux de la peintre chinoise, orpheline qui a vecu en France...
blog.amicalien.com/Thea/t11638_pan-yuliang-la-manet-chinoise.htm - Cached

Pan yu liang, la Manet Chinoise: Amazon.fr: Marie-Laure de Shazer ... - [ Translate this page ]Pan yu liang, la Manet Chinoise: Amazon.fr: Marie-Laure de Shazer: Livres.
www.amazon.fr/Pan-yu-liang-Manet-Chinoise/dp/2812124865 - CachedYouTube - Peintre PAN YULIANG. - [ Translate this page ]1 juil. 2010 ... tres belle video et bravo, j'ai lu le livre de cet peintre : pan yu liang la manet chinoise de Marie laure de shazer ...
www.youtube.com/watch?v=8FVhpgkaDGA - Cached

ludmilla a dit…

Pan Yu Lin ou Liang était ma marraine
petite je m'amusait dans son atelier parmi ses toiles : femmes nues faisant une ronde, chevaux et vases de fleurs,mon dernier souvenir c'est la sculpture de l'académicien Grousset car elle avait également ce talent.Je suis désolée de ne pas avoir vu le film tourné avec la magnifique Gong Li,étant en province je ne le trouve pas.Si quelqu'un peut me donner une adresse je vous en serai infiniment reconnaissante. Merci Ludmilla

Anonyme a dit…

LUDMILLA, MON PROFESSEUR DE CHINOIS NE CROIT PAS QUE VOUS ETES LA MARAINE DE PAN YU LIANG! elle vient de Chine, Shanghai et me dit ce n'est pas possible., SVP, pan yuliang n'a jamais eu de neuveux, nieces.. SVP, arretez de dire cela, cela fait rire les eleves de chinois!

ludmilla a dit…

Au lieu d'aller raconter partout cette histoire que votre professeur ne me croit pas et que les éléves rient( c'est très bon d'ailleurs de rire)Demandez à votre professeur de me donner ces coordonnées, car vu cette polémique que vous créez,et en accord avec mon avocat, nous lui enverrons par lettre recommandée la preuve que Mme Pan YU lIN est bien ma marraine.

ludmilla a dit…

pour la personne anonyme qui n'a pas le courage de donner son nom? qui est la personne qui raconte que ma marraine a des neveux et nièces c'est interressant de le savoir.En tous les cas je n'ai jamais fait aucun commantaire concernant sa famille ou sa vie privée.Ca m'interresse de savoir qui raconte cela.