Nous aurions plaisir à lire quelques lignes, de vous , que nous ne connaissons pas mais qui pourtant avez passé quelques minutes chez nous. Beaucoup de passages sur le blog, mais peu de commentaires, dommage ...ne soyez pas de simples consommateurs, écrivez nous!










jeudi 2 décembre 2010

2 décembre : voyage de retour




Il y a 5 années, presque heure pour heure nous mettions les pieds sur le sol français à Roissy avant de reprendre notre avion pour le sud avec notre première poupée. Nous arrivions de Zhong Guo , de l'empire du milieu, de Chine après La Rencontre et le Voyage qui avait fait de nous des parents.

Il y a 5 années, et pour moi c'est comme ci c'était hier. Je me souviens de tout.


Je me souviens de ce petit être que je tenais dans les bras dans son surpyjama offert par Mapie avant le départ .

Elle ne réagissait pas trop à tout cela, se laissait faire, résignée qu'elle était.
Ce soir là nous étions attendus tout d'abord à Roissy par des amis , puis à Marseille par famille et amis. Ensuite elle a fait la connaissance de ces deux petits toutous (enfin, si un terre-neuve est petit... et de notre bichon).
Il y a 5 années nous devenion parents, j'étais maman! et le bonheur est entré dans ma vie, comme le soleil qui ne me quitte plus depuis.

Il y a parfois des nuages mais ils repartent plus vite qu'avant.



Je t'aime ma fille, ma Nina d'amour.



















Je t'aime aussi ma salomé bien sur
"Aimer c'est n'avoir plus droit au soleil de tout le monde. on a le sien". Marcel Jouhandeau

J'ai beaucoup de chance de vous avoir toutes les deux


surtout à en croire cet article paru aujourd'hui dans le Figaro


extrait:




Concurrence forte entre les pays d'accueils:

«Il faut revaloriser cet agrément qui a très mauvaise réputation à l'étranger, plaide le psychiatre Pierre Lévy-Soussan. Les dossiers français sont aujourd'hui pénalisés par notre procédure, qui est jugée illisible et laxiste par les pays proposant des enfants à l'adoption.» Avec la diminution du nombre d'enfants à adopter dans le monde, la concurrence entre pays d'accueil est désormais très forte. Ces dernières années, certains pays, comme l'Italie ou la Suède, ont d'ailleurs entrepris de moderniser leurs procédures. Au point que, selon une comparaison menée par le ministère des Affaires étrangères, «la France apparaît aujourd'hui comme l'un des pays les moins contraignants», regrette Jean-Paul Monchau, ambassadeur chargé de l'adoption internationale.

De fait, les refus sont rares. Sur les quelque 8000 demandes déposées auprès des conseils généraux en 2008, moins de 10% ont été rejetées. «Nous manquons de critères objectifs pour refuser un candidat, se défend Yves Ackermann, président du conseil général du territoire de Belfort. À quoi bon refuser alors que les réponses négatives seront quasi systématiquement annulées par le tribunal administratif?…»



ce qui est sure c'est que nous sommes completement dépassé et notamment par certaines personnes qui dirigent les OAAs et imposent une sélection personnelle qui est trop souvent basé sur un coté morale obsolète. Mais que faire? nous devons en passer par là pour l'instant et il faut s'estimer très heureux lorsque l'on a la chance d'être sélectionné. Les agréments ne sont pas infaillaibles loin de là.


Il y a beaucoup à réformer c'est certain.

Quand aux enfants je ne suis pas sure que la diminution des adoptions aillent dans leur intérêt. Si au moins cela signifiait vraiment qu'il y avait moins d'enfants seuls, abandonnés, placés, mis au travail, soldats, esclaves etc... Ils restent encore trop souvent les otages d'un monde sans pitié ou leurs vies n'a pas grande importance et ce, malgré toutes les valeurs que nous revendiquons. On le constate avec Haiti. Il aura surement fallu une nouvelle ministre avec plus de "coeur "pour débloquer la situation sur Haïti. Les quelques trois cent familles qui attendent encore seront -elles réunies avant la fin de l'année?

7 commentaires:

Jen a dit…

happy adoption day Nina!

ouvea107 a dit…

thank you : Nina's cousin mother!!!
kisses to Olivia and Nataly

Françoise a dit…

Bon anniversaire
Beaucoup de bonheur à vous
Bises
Françoise

Mélo-Mulan a dit…

Chère Laurence,

Pour nous, il y a 8 ans déjà jour pour jour, heure pour heure, la nounou déposait Mulan dans mes bras. J'en frissonne quand j'y repense. Le visage crispé sur des larmes qui ne demandent qu'à couler, un poing refermé sur une mandarine écrasée, l'autre accroché au doudou que nous lui avions envoyé. Dans sa tenue molletonnée rose et jaune citron à l'odeur tellement particulière, que j'aurais voulu retenir à jamais. Bon j'arrête, car je vais chialer et suis au bureau.

Bises et Bon weekend à vous quatre, chez nous ce sera peut-être une sortie luge.

Marie-Anne, Charly, Mulan et Mélodie (qui passeront peut-être un jour dans votre gîte au pied des colines)

ouvea107 a dit…

mais j'espere bien ma chere marie-anne
j'aime aussi quand tu racontes , m^me si ce n'est pas si souvent
merci
emotions+
Laurence

Anonyme a dit…

Bon anniv d'adoption à vous trois!(Salomé a sa date à elle!)Moi aussi,je me souviens de
tout,sensations,odeurs,ambiance,lumière:il suffit que je ferme les yeux pour le retrouver ce moment unique!Vivement qu'on y retourne!
Bises,Agnès

Marianne a dit…

Mais qu'on la reconnaît bien, ta petite Nina. J'aime cette première photo. Je rebondis sur le commentaire de Marie-Anne. Je me souviens aussi très exactement de cette odeur, un peu surette, que nos petites dégageaient, couvertes comme elles l'étaient dans leurs outfits en polaire (alors que nous étions tous en Tshirt)! En me concentrant, j'arrive ancore, presque 6 ans après, à avoir ce 'parfum' si particulier dans les narines. Des bises