Nous aurions plaisir à lire quelques lignes, de vous , que nous ne connaissons pas mais qui pourtant avez passé quelques minutes chez nous. Beaucoup de passages sur le blog, mais peu de commentaires, dommage ...ne soyez pas de simples consommateurs, écrivez nous!










mardi 29 novembre 2011

L'invention du Sauvage!

Rien à voir avec le merveilleux film de jean Paul RAPPENEAU que j'adoooore non!


Nina et moi nous nous rendons sous peu sur PARIS pour passer quelques jours afin de voir des amis, la soeur de coeur de Nina: Liah et Val sa maman  (sans oublier tonton Steph). Nous allons toutes aller au salon du cheval mais surtout admirer les vitrines des Grands Magasins, la Tour de "Gustave" (Eiffel) ! , l'expo du Louvre : La Cité interdite au Louvre-Empereurs de Chine et Rois de France.
et plein d'autres choses encore si on peut !!!!!....

Cependant une autre expo qui commence aujourd'hui et jusqu'au 3 juin 2012 a également retenue mon attention. Elle se déroule tout naturellement au musé du Quai Branly que nous avions découvert quasiement lors de l'inauguration. Nina et Liah étaient toutes petiotes à ce moment là.

EXHIBITION: met et en lumière l’histoire de femmes, d’hommes et d’enfants, venus d’Afrique, d’Asie, d’Océanie ou d’Amérique, exhibés en Occident à l’occasion de numéros de cirque, de représentations de théâtre, de revues de cabaret, dans des foires, des zoos, des défilés, des villages reconstitués ou dans le cadre des expositions universelles et coloniales. Un processus qui commence au 16e siècle dans les cours royales et va croître jusqu’au milieu du 20e siècle en Europe, en Amérique et au Japon.
L’invention du sauvage s’attache à sortir de l’anonymat ces hommes, femmes, enfants, figurants, bêtes de foires, acteurs ou danseurs, en dévoilant leurs histoires aussi diverses qu’oubliées.

Lacte I Ce premier acte présente la venue d’hommes exotiques en Europe, du 15e siècle au 18e siècle, et le regard porté sur ces « étranges étrangers », selon les quatre archétypes mis en scène : le sauvage, l’artiste, le monstre et l’ambassadeur exotique.


L'acte II Le début du 19e siècle marque le commencement d’un nouveau genre : le spectacle ethnique qui se développe d’abord dans des cafésthéâtres puis dans des espaces de plus en plus grands et, bientôt, dans de véritables expositions ou cirques. Ce processus du spectacle de la différence assimile le difforme et le lointain : anormalités physiques, psychologiques et géographiques, désormais mises en scène, deviennent objets de spectacles.


L'acte III: Entre 1870 et la Seconde Guerre mondiale, de nombreux lieux se spécialisent dans le « spectacle ethnique » : Crystal Palace à Londres, Barnum et Bailey à Madison Square, les Folies Bergère à Paris ou encore le fameux Panoptikum de Castan à Berlin. C’est l’époque de la professionnalisation du genre, le spectacle exotique devient un spectacle de masse.


L'acte IV :Villages ethniques reconstitués, jardins d’acclimatation et zoos, expositions coloniales et universelles, la science et le spectacle s’entremêlent dans des lieux multiples. Populations exotiques et étrangetés de la nature se retrouvent sur scène côte à côte comme appartenant au même univers de l’anormalité.

Démesure, monumentalité et reconstitutions éphémères marquent cette partie de l’exposition illustrée par des oeuvres de grand format, notamment les affiches et les frises peintes, les projections de films d’archives, mais aussi des photographies et cartes postales.
Le parcours de l’exposition s’achève avec la fin des exhibitions dont les raisons sont diverses mais identiques à l’échelle du monde : manque d’intérêt du public, développement de l’industrie du cinéma, nouvelles formes de propagande impériale…


commissaire général de l'exposition: Lilian Thuram, président de la Fondation “Education contre le racisme”
commissaires scientifiquesPascal Blanchard, historien et chercheur associé au CNRS
Janette Jacomijn Snoep, responsable des collections Histoire du musée du quai Branly

 Le MONDE: Comment le sauvage est devenu l'unique figure de l'autre lointain.

2 commentaires:

Laure a dit…

Vous allez passer un de super moments...
Merci pour le partage : beaucoup de sujets très intéressants !!

Bisous Laure
http://suivre-mon-etoile.blogspot.com/

ouvea107 a dit…

oui je le crois egalement
merci Laure
Toujours pareille: la vie est un echange toi aussi me semble t-il tu sais partager!
embrasse tendrement pour moi cette petite merveille pour qui je craque , je precise que cela n'est pas si "frequent".
Laurence